Article pour Gerbeaud.com - Classification végétale selon Linné

Publié le par meli-melo de paysages

Juin 2008 - Article rédigé pour le site Gerbeaud.com

Extrait de cet article:

" Pour vous aider à mieux appréhender le monde végétal et tous ces noms que certains qualifient de "barbares", nous allons vous expliquer le fonctionnement de la classification des végétaux. Comment sont attribués les noms et comment s’organisent-ils ? Pour illustrer cet article, nous prendrons un exemple en image: le noisetier.


Carl von Linné et le latin

Species plantarum - Linné

Species plantarum - Linné

Le système de classification est basé sur la langue latine. Ceci peut paraître difficile à retenir mais c’est un moyen de mettre tout le monde d’accord. Si nous prenons l’exemple du noisetier commun, indigène chez nous, celui-ci peut avoir plusieurs noms communs (ou "vulgaires") comme noisetier, coudrier, avelinier... En latin, celui-ci ne possède qu’un seul nom Corylus avellana, ainsi tout le monde sait de quel arbre nous parlons. Si nous vous parlons d’avelinier ceci est moins sûr !

C’est Carl von Linné qui eut l’idée de réunir les végétaux sous un seul nom. Il classifie les végétaux (et les animaux) comme suit :

Règne…> Division…> Classe…> Ordre…> Famille…> Genre…> Espèce…> Cultivar, Variété.

En 1753, il rédigea un ouvrage intitulé Species plantarum où il référençait 8000 plantes en utilisant sa classification. Afin de simplifier la lecture aux amateurs, deux termes sont principalement utilisés : le genre et l’espèce. Cette classification est alors appelée classification binomiale. Aujourd’hui encore, sur les étiquettes des pépinières, vous retrouverez principalement ces deux noms. Pour cet article nous allons vous expliquer les 4 derniers termes, soit la famille, le genre, l’espèce et les cultivars ou variétés. Nous terminerons par le terme d’hybride qui est un peu à part.


D'où viennent les noms ?

Les noms donnés proviennent des botanistes qui ont trouvé ces plantes, de leur couleur, de la forme particulière des feuilles, des insectes qu’ils attirent… Ainsi "Corylus" veut dire "casque", par analogie à la forme particulière des bractées et du fruit. "

[...]


  Pour lire la suite, veuillez cliquer ici!







Publié dans digressions

Commenter cet article

maelduin 29/06/2008 16:04

Article vraiment passionnant. Merci pour toutes ces infos. J'aimerais bien mettre ce livre Species Plantarum dans ma collection de livres anciens mais j'imagine qu'il doit être introuvable à prix abordable ! Bises de l'hémisphère sud. Bonne semaine

Catssy 29/06/2008 13:40

Merci Mélodye, c'était très intéressant !!!
Biz Catssy

Linda et Picasso :0079::0071: 29/06/2008 11:27

ha! l'éthymologie ..... passionnant mais ardu parfois
bisous

nadia-vraie 29/06/2008 06:30

Cela a bien du sens mais je crois que je vais laisser faire,trop long à apprendre.
Pour ton ami,je crois bien que son épouse ne pouvait le comprendre car amitié entre homme et femme,c'est rare et souvent ça tourne en amour et cette femme a eu peur.
C'est dommage,je te comprends car j'ai eu un ami d'enfance et quand il a eu une amoureuse,elle ne voulait pas qu'il me voit mais mon ami l'a laissé car il disait qu'elle ne comprenait pas et qu'elle ne le croyait pas.Il en a marié une autre plus tard.
Nos chemins se sont séparés et il est décédé mais il reste toujours mon ami d,enfance.
Alors je te comprends.
Bon dimanche melodyl et bises

Kristin 28/06/2008 20:49

Intéressant! Merci Mélodie et bon WE.