Polystichum polyblepharum – Pattes d’ours

Publié le par meli-melo de paysages

Article sponsorisé par Gerbeaud.com

 

Polystichum-polyblepharum-herve.jpgCette fougère possède une particularité étonnante notamment sur ses frondes qui se développent… d’où son nom de Pattes d’ours. Elle est aussi appelée Aspidie du Japon, mais avouez que c’est plus ‘joli’ sous le nom de Pattes d’ours !

     

Généralités

Elle est originaire notamment du Japon, Chine et du Sud de la Corée. Polystichum vient du grec qui signifie Nombreuses rangées, faisant allusion aux sporanges alignés.

C’est une fougère vivace. Son feuillage est persistant, assez coriace, vert foncé brillant et hérissé de poils roux doré ou gris brun. Seules les frondes extérieures sont sporangifères. Les frondes sont très arquées et ciselées et le rachis est recouvert d’écailles brunes.

Ces poils sont notamment visibles sur les jeunes frondes qui se déroulent. Cela forme un véritable cocon blanc et argenté, très duveteux, très joli, et original.

 

Polystichum polyblepharum (2)Culture

Dimensions

~80 cm sur 1.00 m de large, elle possède un port étalé et divergeant, évasé.

Croissance normale. Le rhizome est ascendant et peut avec le temps former un petit stipe (tronc)

 

Sol

Terreau léger et humifère au Ph neutre. Elle supporte un sol légèrement acide ou légèrement calcaire.

 

Arrosage

Elle préfère conserver un sol toujours frais (non détrempé mais légèrement humide en toutes occasions). Elle peut supporter une très légère sécheresse mais veiller à bien réhydrater la plante par la suite surtout si celle-ci est cultivée en pot.

Attention à une humidité trop importante en hiver, sous risque de champignon et/ou de pourriture.

 

Emplacement

Exposition à mi ombre ou ombre. Elle est rustique jusqu’à -10°C environ. En dessous son feuillage peut être endommagé et à partir de -20°C, la plante meurt. Cela dépend aussi des conditions de culture…Les rayons de soleil directs peuvent endommager le feuillage.

 

Utilisation

Pour rocailles, talus, sous-bois, isolée en pot (extérieur ! ce n’est pas une plante d’intérieur…)

 

Multiplication

Division de la plante au printemps.

 

Maladies et ravageurs

Champignons (Taphrina wettsteiniana) (attention à une trop grande humidité notamment hivernale)

 

Autres conseils

-Protéger en hiver la couronne ainsi que le pied de la plante (avec un paillage) de l’humidité ambiante de l’hiver et des gelées tardives.
-A la fin de l’hiver, supprimer les frondes fanées juste avant que les nouvelles n’apparaissent.

 

Polystichum polyblepharum Polystichum polyblepharum (3)

 
Crédits photos : Hervé Dupeux (1) ; MD (2.3.4)

 

 

 

 Retour à la planche contact des plantes d'intérieur et des fougères

Publié dans plantes d'intérieur

Commenter cet article

Viou62 14/06/2010 22:55


Tu as raison de faire un post sur les fougeres et notamment celle-ci, on n'en parle pas suffisamment. Bonne soiree, bises


Marie 14/06/2010 18:09


instructif !


laetiduperche 14/06/2010 15:13


sympa cette fougère. Bisous et bonne semaine.


lajemy 13/06/2010 20:00


un petit coucou pour te souhaiter une bonne soirée ! bises


Kristin 13/06/2010 18:20


un nom à retenir cette fougère. elle est très belle.